Femmes en lutte à la marche de la dignité et contre le racisme : Khlass !

Femmes en lutte à la marche de la dignité et contre le racisme  : Khlass !
Femmes en lutte à la marche de la dignité et contre le racisme  : Khlass !

La marche de la dignité et contre le racisme du samedi 31 octobre a été un succès et de Barbès à Bastille, derrière la banderole “Dignité, Justice, réparations” et des collectifs de familles, les organisations de l’immigration et /ou des quartiers populaires ont défilé et porté leurs revendications.

Femmes en lutte 93 a répondu présente. Nous publions quelques photos. D’autres existent aussi sur le net sous forme de portfolio.

http://patlotch.com/text/488b2cdb%28autosaved_autosaved_autosaved_autosaved_autosaved_Patlotch2013%29-754.html

La marche s’est terminée par un concert Place de la Bastille avec de nombreuses interventions sur le camion-scène : les femmes de la MAFED, les collectifs de familles victimes de crimes policiers et de nombreuses organisations.

Femmes en lutte 93 a pris la parole, voici l’intervention de notre collectif. En vidéo et avec le texte ci-dessous.

” Déjà un grand merci pour cette manifestation, franchement bravo à vous.  Merci aux femmes du MAFED. Un gros  big up aux collectifs de familles victimes de crimes policiers. C’est grâce à leur ténacité que nous sommes là.  A leurs côtés, continuons de réclamer Vérité et justice  !

Nous, féministes des quartiers populaires, sommes ici à la marche de la dignité et contre le racisme pour dire : il n’y a pas de dignité sans se battre pour améliorer toutes nos conditions de vies et de travail !

Nous sommes venus pour crier :

Que le racisme doit cesser.

Que La galère sociale doit cesser.

Que Les violences d’Etat doivent cesser ! Comme on dit chez nous : Khlass ! Ça suffit !

Ils veulent instrumentaliser les droits des femmes pour criminaliser les quartiers et les immigrés. Nous disons que nous n’avons pas besoin d’eux pour combattre les violences que nous vivons. C’est à nous de définir notre propre féminisme et comment le construire !  Khlass aussi

Pour nous, nos problèmes ne se concurrencent pas ! Et des problèmes, il y en a dans nos quartiers ! Nous sommes en première ligne du combat contre ces politiques de classe, racistes et sexistes menés par ces gouvernements depuis bien trop longtemps ! Khlass ! Ça suffit !

Ils veulent nous déshumaniser, nous rappelons que nous nous battons pour créer des solidarités. Parce qu’on n’a pas le choix.

Comme les femmes sans papiers, qui se battent tous les jours pour leur régularisation. Leur combat est notre combat. Nous venons  de vos guerres militaires ou économiques. Le mépris, ça suffit ! L’impérialisme ça suffit ! Khlass aussi !

N’oublions pas, ils détruisent nos corps par l’exploitation et le travail. N’oublions pas que les nôtres n’arrivent jamais à la retraite, ils meurent avant ou ils sont déjà blessés, mutilés. Pour nous la dignité dans le travail ça ne se négocie pas. Comme le prouvent les luttes des femmes dans l’hôtellerie et ailleurs qui se battent pour leurs droits ! La précarité, khlass ! Le chômage khlass ! Il y en a marre !

Ils nous parquent dans des logements insalubres, ils bradent notre droit à la santé, reproduisent toutes les inégalités dans leurs écoles. Et bien on le dit : l’échec soit disant scolaire de nos enfants ce n’est pas  l’échec de nos enfants mais bien l’échec de leur système !

La chasse aux pauvres, les violences racistes et policières, les prisons remplies des nôtres, on en a marre ! Nos quartiers ne sont pas des stands de tirs !

De tout ça, malgré leurs discours ; nous ne sommes ni responsables ni coupables ! Ca suffit de montrer nos quartiers comme des lieux de non droits !

Nous sommes issues de quartiers et de pleins de luttes. Et nous en sommes fières à Femmes en lutte 93. Nous crions que nous restons debout et dignes. Stop au racisme et la galère sociale !

Et nos luttes ne s’arrêteront pas à cette marche. Demain, on continue le travail de fourmi d’organisation !

Mais aujourd’hui, kiffons, car on est une force et prenons-en de la force pour continuer le combat ! Merci ! “

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *